——————-

titre-demarche-educ

 

Homme et Nature vous propose de découvrir

une discipline ancienne, pragmatique et cohérente

 

Notre enseignement est basé essentiellement sur le kān Yú Shù, l’ancêtre du Feng Shui et des diverses disciplines liée au Tao. Elle s’appui également  sur  la vision Shintô, plus japonaise, qui prône également le développement d’un état de relation sensible et intuitif avec la nature.

Parfaitement structuré et reliés à la sagesse fondamentale de la nature, ces approches restent encore relativement méconnues chez nous.

 

Au service de la nature

 

Véritable pensé écologiste, le kān Yú Shù se fonde sur des théories profondément naturalistes dont la structure n’a rien à envier à l’approche écologique d’aujourd’hui, mais pourrait, bien au contraire, lui offrir de nouvelles voies de réflexions.

Elle permet de transmettre avec une grande simplicité, une vision intégrale et accessible à toutes personnes qui s’intéressent à la nature dans sa globalité.

 Son point fort est qu’elle place l’homme, non au centre, comme être « supérieur », mais au centre comme un observateur attentif et respectueux, dont le premier rôle est de prendre soin de la nature qui l’entoure, il a donc un rôle de gardien de la nature, garant de son équilibre. Il se doit ainsi de rester humble, face à la complexité de cette nature. Cette attitude lui permettant ainsi de se découvrir lui-même, et par la même, de se reconnecter à sa propre nature.

 

Apprendre à se reconnecter au silence,

à la beauté et aux mystères de la nature.

 

Notre objectif globale et de vous transmettre  une vision originale du fonctionnement de l’homme et de la nature.

De vous fournir les outils pour pouvoir vous y reconnecter de manières plus subtiles.

Vous permettre de percevoir ce qui anime la vie, et de réaliser que nous faisons tous parties de la nature et de ses mystères.

De comprendre les relations qui vous unissent au monde qui vous entoure et d’y trouver l’harmonie.

 

Revenir à une connaissance globale est indispensable.

 

Sans le savoir réellement, l’’être humain a perdu le véritable contact qui l’uni à la nature. Il est devenu un croyant aveugle, qui ne se réfère plus qu’à ce qu’on lui dit, sans chercher à découvrir et à vérifier par lui-même.

Ainsi, le regard de l’homme c’est lentement enfermé dans l’apparence matérielle des choses, ce coupant progressivement de leurs aspects subtils.

Revenir à une connaissance globale est indispensable, pour qui veut retrouver le juste contact avec la nature dans son ensemble, chercher à en comprendre le subtil fonctionnement, ses multiples interactions, et découvrir le rôle qu’il y joue véritablement.

 

On n’apprend pas uniquement en écoutant

ou en lisant, mais en faisant

 

C’est dans le faire que réside le secret de la compréhension. Faire et refaire, et refaire encore, permet d’affiner sa compréhension. C’est la répétition de l’action, qui un jour fait apparaitre l’étincelle qui illumine l’esprit, et permet véritablement de passer de je crois savoir à je sais.

Il est toutefois important de continuer à faire, même lorsque le je sais est apparu.  Toutes informations nouvelles pouvant continuer d’éclairer, d’alimenter, d’affiner, ce je sais, sous un nouvel angle.

 Nous vous transmettrons les outils pour que vous puissiez observer et étudier par vous-même et mettre ces théories à l’épreuve. Vous pourrez dès lors devenir l’acteur de votre propre savoir.

 ——————-